1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

WWE All Stars , pour les fans du catchs

Discussion dans 'Corbeille' créé par MuratDesigns, 4 Avril 2011.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. MuratDesigns

    MuratDesigns Ancien admin Ancien staff

    Inscrit:
    28 Février 2011
    Messages:
    2 758
    Appréciations:
    2 175
    Points:
    5 446
    Bien que la plupart des amateurs de catch ne jurent que par la série des Smackdown vs Raw, l'éditeur THQ a décidé de lancer un titre parallèle qui laisse place au spectacle avec un gameplay typé arcade. Mais l'autre grosse carotte que WWE All Stars secoue sous notre nez, c'est la possibilité de retrouver d'anciennes stars en plus des catcheurs actuels pour des matchs d'anthologie. Are you ready to rumble ?

    Cela fait maintenant quelques années que le catch est revenu sur le devant de la scène, surtout dans les cours d'écoles. Pour beaucoup d'adolescents d'aujourd'hui, les icônes s'appellent Batista, Rey Mysterio ou John Cena. Mais les plus vieux se rappellent aussi de l'engouement magistral qu'avait connu ce sport-spectacle dans les années 80, notamment grâce à Hulk Hogan et ses fameuses transes. C'est d'ailleurs à cette époque que le catch est vraiment devenu un entertainment planétaire capable d'attirer des dizaines de milliers de personnes autour du ring. WWE All Stars nous propose donc de mélanger ces deux époques pour créer des match-up inattendus que l'on aura d'ailleurs jamais (ou brièvement) eu l'occasion de voir dans la réalité.

    Tout d'abord, comme précisé dans l'intro, WWE All Stars est un titre qui tend clairement vers l'arcade. Attendez-vous à des mouvements exagérés à l'extrême et des finishers stratosphériques, cinq mètres au-dessus du ring ! D'ailleurs, en parlant d'exagération, les catcheurs sont représentés de façon caricaturale tout en respectant le modèle d'origine, pour un résultat vraiment réussi. Déjà que les stars de la WWE sont bâties comme des baobabs, le titre de THQ nous propose carrément des tanks sur pattes, bien que les proportions soient gardées (Rey Mysterio face à André le Géant, ça vaut le détour). Pour le système de combat, on peut clairement classer les protagonistes par style. Par exemple, André le Géant et The Big Show partagent une grande partie de leur palette de mouvements. Même si aucun personnage n'est le clone parfait d'un autre, on peut tout de même regretter le manque de diversité qui en découle. Notez toutefois que ce défaut reste assez négligeable vu que vous avez tout de même largement de quoi faire.

    Là où se démarque vraiment WWE All Stars des Smackdown vs Raw, c'est dans le gameplay. En effet, nous voici ici dans un titre qui mélange à la fois le jeu de combat classique et le catch. Du coup, on découvre un petit système de combos dans lequel on enchaînera les coups faibles et forts avec les prises. Tous les combattants n'emploient pas les mêmes combinaisons et il faudra faire quelques tentatives avant de trouver votre bonheur. L'élément important à prendre en compte, c'est qu'il est possible d'enchaîner les ennemis en l'air à la manière d'un Tekken. Par exemple, vous pouvez faire un combo de quatre coups dont le dernier fait rebondir votre adversaire sur le ring puis enchaîner directement par une prise à mi-hauteur. C'est sûr, ça change des Smackdown vs Raw ! Mais que les joueurs se rassurent, ne croyez pas qu'il n'y a aucun moyen de sortir d'une combinaison. En effet, il est à tout moment possible de contrer une série de coups, ou même une prise, en appuyant sur les gâchettes dans un timing précis. Si dans quelques cas vous repoussez juste l'adversaire, dans d'autres, vous effectuez carrément une contre-attaque ! Si cela peut sembler dévastateur, sachez tout de même que l'avantage est toujours laissé à l'attaque : si votre prise est contrée, vous pouvez vous-même « contrer le contre » pour enfin réussir votre coup de façon définitive. Bien sûr, vu le timing serré, ne comptez pas trop dessus non plus...

    Mais si vous voulez vraiment faire dans le spectaculaire, il va falloir apprendre à gérer les coups de spéciaux. Remarquez, il n'y a rien de plus facile puisqu'une jauge se remplit vous permettant d'emmagasiner des étoiles. Chacune d'entre elles vous permet de déclencher une super-attaque dévastatrice qui se traduit généralement par une prise impossible à contrer. Toutefois, le temps de chargement de l'attaque étant plus long, rien ne dit que vous ne mangerez pas une mandale avant d'avoir déclenché le coup. Enfin, les finishers, grâce auxquels vous pourrez finir le match d'un magnifique K.O. au lieu d'un tombé, se gèrent un peu de la même façon. Une fois votre jauge spéciale remplie, vous pouvez enclencher le finisher : votre personnage effectue une petite provocation. Ensuite, vous avez un certain laps de temps pour lancer l'attaque finale qui mettra définitivement l'adversaire à terre dans un mélange de ralenti et d'effets spéciaux sensationnels. Quoi de mieux pour se la péter que de placer un magnifique RKO avec Randy Orton ? Niark niark !

    Bien que le gameplay possède ses atouts aidant largement au côté jouissif des combats, il faut tout de même apporter quelques petites précisions qui ne raviront pas nécessairement les foules. Si on a déjà parlé de la répétition existante dans les coups des différents personnages, la palette de mouvements générale est tout de même en deçà de ce que l'on pouvait espérer. Par exemple, les interactions avec les cordes et les coins du ring sont loin d'être assez nombreuses. Après quelques matchs, une certaine redondance dans le gameplay finit par se faire ressentir. Autre petit problème, si les animations sont de qualité, on peut noter quelques problèmes de collisions, à cause desquelles des prises pourtant bien placées peuvent échouer. C'est d'autant plus récurrent lors de matchs à quatre joueurs. Idem pour la gestion d'un catcheur qui se relève. Si un joueur l'attaque avant qu'il soit complètement debout, les deux personnages feront une animation de recul assez maladroite. Cela devient un peu problématique quand ça arrive plusieurs fois par match, encore une fois, surtout à plusieurs. Par contre, le un contre un a ses petits défauts persos comme une caméra sans doute trop proche des combattants et un angle de vue qui empêche de bien voir dans la profondeur. Enfin, l'IA des adversaires est largement perfectible. Il est possible sans difficulté d'enchaîner à l'infini certains coups ou certaines prises avec un bon timing. Vu l'avantage donné à l'attaque, un joueur qui maîtrise vraiment les « contre-contre » peut faire un carnage peu importe le mode de difficulté. Certes, cela demande une grande concentration, mais même sans cela, un joueur moyen peut tout de même assez facilement gagner ses matchs en utilisant une seule et même offensive.

    D'un point de vue contenu, sans être pléthorique, il y a tout de même de quoi bien s'amuser. Le mode Path of Champions vous proposera une série de dix matchs de différentes sortes (on reviendra sur les types de match plus tard) avant d'affronter le big boss qui vous nargue constamment via des cut-scenes. Outre une série de Tag Match afin d'affronter Generation X, vous aurez le choix entre deux voies. L'une vous oppose à des catcheurs de l'ancienne génération et se finit par un « un contre un » face à l'Undertaker alors que dans l'autre, vous éliminerez les superstars actuelles dans le but d'aller botter le derrière de Randy Orton. Les types de matchs oscillent entre le Steel Cage (où il faudra s'échapper d'une cage en acier), le deux contre deux (avec élimination au premier tombé ou non) en passant par le classique un contre un. Au final, non seulement les choix ne sont pas nombreux, mais en plus le Steel Cage est vraiment mal fichu car vous passez plus de temps à tenter d'escalader les bords de la cage qu'autre chose. Mais en fait, le mode de jeu le plus intéressant s'avère finalement être le Fantasy Warfare, qui propose des duels d'anthologie entre la vieille et la nouvelle école. Le but est évidemment de créer de potentiels antagonismes entre deux catcheurs aux styles similaires voire, au contraire, diamétralement opposés. Par exemple, André le Géant et The Big Show s'affrontent pour prouver qui est le meilleur poids lourd de tous les temps. Chaque match, systématiquement en un contre un, est présenté via une vidéo du plus bel effet qui montre les prouesses passées des deux catcheurs en question, faisant ainsi monter la pression. Plus vous avancerez dans les matchs Fantasy Warfare, plus vous débloquerez de nouveaux duels, mais aussi de nouveaux combattants pour les autres modes.

    Pour le reste, la possibilité de créer son propre catcheur est bien évidemment de la partie. Encore une fois, si on peut customiser un tas de choses, on aurait aimé choisir les coups un à un plutôt que d'être obligé d'adapter le style d'une des stars du jeu, trait pour trait. Seul le finisher peut être choisi à part. Concernant le multijoueur, si on peut jouer à quatre sur la même console, on notera surtout la présence de jeu en ligne, avec un classement par type de match. Pour finir, même si on aurait voulu terminer sur une notre positive, on ne peut pas passer outre les nombreux écrans de chargements qui risquent d'en agacer plus d'un. Que ce soit dans les menus ou en début de match, les loadings finissent par être insupportables, les pires intervenant sans doute lors de la création d'un catcheur, chaque vêtement/visage/coupe de cheveux prenant bien deux bonnes secondes à charger... En conclusion, même s'il n'est pas parfait, WWE All Stars s'impose comme une bonne alternative à la série des Smackdown vs Raw en proposant un gameplay plus arcade et facile à appréhender. Bien sûr, les sensations engendrées ne sont pas les mêmes, mais l'intérêt est réellement présent, surtout lorsqu'il s'agit de retrouver les stars d'antan pour des matchs mythiques.



    Les Notes

    Graphisme 14/20
    Le style caricatural des catcheurs est dans le juste milieu : drôle sans virer au cartoon. Pour le reste, rien de réellement impressionnant.


    Jouabilité 15/20
    Le mélange jeu de combat/catch est plutôt prometteur. L'enchaînement de combos et de prises est efficace et il va falloir apprendre à bien contre-attaquer pour gagner dans les niveaux de difficulté supérieurs. On pourra regretter une IA tactiquement décevante qui se fait facilement pigeonner et une caméra pas vraiment optimale.


    Durée de vie 14/20
    Un peu plus de modes de jeu et de types de match n'auraient pas été de trop. Mais plus pénible encore est la tendance « clonage » des combattants, ces derniers se partageant souvent une bonne partie de leur palette de mouvements. Certes, cela permet de les classer par genre, mais ça reste tout de même dommageable en ce qui
    concerne l'intérêt sur le long terme.



    Bande son 12/20
    Les commentaires en match ne vont pas révolutionner le genre et la bande-son est pratiquement exclusivement constituée des morceaux d'entrée des catcheurs présents dans le jeu.


    Note Générale 14/20
    WWE All Stars possède de bons atouts avec un gameplay jouissif et plutôt bien réalisé et un mode Fantasy Warfare vraiment prenant. Retrouver les stars de la vieille époque fera forcément plaisir à un max de fans. On peut juste regretter quelques problèmes d'IA, des petits manques dans le contenu et des temps de chargement particulièrement nombreux qui viendront vous taquiner lors de vos parties. Toutefois, on espère que ce jeu est le début d'une série dont les prochains épisodes corrigeront les défauts, avec cette fois plus de combattants par exemple.


    [​IMG]
     


  2. JB

    JB Administrateur Administrateur

    Inscrit:
    25 Février 2011
    Messages:
    2 840
    Appréciations:
    9 516
    Points:
    6 976
    Re : WWE All Stars , pour les fans du catchs

    Enfin un jeu comme sa. Le catch en vrai n'est que du théâtre et aucun coup n'est vrai... à mon avis dans ce jeux vidéo les coups seront vrais.
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page

Publicité