1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Si toi aussi t'arrive pas a dormir

Discussion dans 'Corbeille' créé par Number_One_31, 24 Juin 2012.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Number_One_31

    Number_One_31 Otaku Premium

    Inscrit:
    18 Décembre 2011
    Messages:
    1 596
    Appréciations:
    410
    Points:
    4 438
    Tu n'arrive pas a dormir A CAUSE DE CES PUTIN DE MOUSTIQUE DE MERDE ?
    Voici la solution:
    Pourquoi piquent-ils plus certaines personnes que d’autres ?…

    Puisque les moustiques, comme bon nombre d’êtres vivants, réagissent à certaines substances chimiques, comme le dioxyde de carbone, la sueur (acide urique), l’acide lactique et bien d’autres choses sécrétées par le corps humain. On sait notamment qu’un épiderme dont la sueur serait riche en acides gras (comme l’acide butyrique, aux relents ammoniaqués) serait propice aux piqûres répétées ! En d’autres termes, cela signifie que l’attirance de certaines personnes par rapport à d’autres pour ces petites bêtes peut varier jusqu’à un facteur 20 !!! Il faut aussi noter l’action des œstrogènes qui fait que de manière générale, les moustiques préfèreront les femmes aux hommes [​IMG]
    Il semble aussi que certains médicaments aient une action attirante sur les arthropodes piqueurs, notamment certains traitements contre le cholestérol ou les troubles cardio-vasculaires… Et il en serait de même pour quelques produits cosmétiques (décidément, les dames ne sont pas aidées !)
    Pourquoi ça « gratte » ?

    Il faut tout d’abord savoir que seule la femelle moustique pique. Ses besoins physiologiques impliquent la nécessité de trouver du sang pour mener à bien la gestation de ses oeufs ; pour cela, elle va donc pomper du sang là où elle en trouve ! Le fait de piquer l’épiderme humain ne génère pas en soi de douleur ou de démangeaisons ; c’est lorsqu’elle injecte sa salive (un puissant anti-coagulant qui neutralise les plaquettes pour que le sang reste liquide et puisse être plus aisément aspiré) que notre organisme réagit : les mastocytes, cellules spécialisées situées dans la couche inférieure du derme, sécrètent entre autres de l’histamine.
    Ce neuromédiateur, qui est aussi sécrété lors des réactions allergiques, est le principal responsable de la démangeaison et des rougeurs qui l’accompagnent ! La sensation de démangeaison débute dans la minute suivant la sécrétion histaminique, se poursuit durant 2 à 3 minutes, pour s’estomper environ 10 minutes après… Bien difficile de ne pas se gratter !
    C’est lors de l’injection de sa salive, que le moustique peut communiquer certaines maladies à l’homme (chikungunia…)​
    Les « faux remèdes miracles »

    Il existe deux grandes arnaques relatives à la protection contre les moustiques : la citronnelle, et les systèmes électroniques à ultrasons !
    La citronnelle et ses dérivés à base d’huiles essentielles sont en effet efficace sur quelques espèces d’arthropodes piqueurs… au détail près que cette efficacité dépasse rarement les 15 minutes. Ce qui limite grandement son intérêt… Quant aux systèmes à ultrasons, basés sur la génération de fréquences censées reproduire le battement d’ailes des moustiques mâles pour éloigner les femelles (en passant, on se demande pourquoi cela les éloignerait), ils sont de facto totalement inefficaces ! La démonstration est très simple : même au sein d’une même espèce, la fréquence sonore générée par le battement d’ailes varie selon la taille des individus ! De plus, cette fréquence varie fortement d’une espèce à une autre (ndlr : il y aurait plus de 300 espèces et sous-espèces de moustiques rien qu’en France)… ce qui tend à prouver l’inefficacité absolue de ce stratagème. Accessoirement, un système générant des ultrasons pour approcher les animaux sauvages ne me semble pas vraiment une solution élégante… car eux, contrairement à nous pauvres humains, perçoivent les hautes fréquences !!!
    Première protection : choisir ses vêtements pour éviter les piqures

    La protection vestimentaire est la première barrière efficace contre les insectes piqueurs. En matière de photographie animalière, et ça tombe plutôt bien, la nécessité de camouflage fait que généralement le photographe est couvert de la tête aux pieds (souvent visage inclus s’il pratique la billebaude ou l’approche). Il faut néanmoins savoir que les moustiques ne sont pas sectaires, et peuvent parfaitement piquer au travers d’un jean’s !
    Il faut donc éviter impérativement les vêtements collants ou moulants et préférer les tissus amples et relativement clairs (il est reconnu que les moustiques aiment le noir…) ; un pantalon de treillis, dont la coupe est souvent relativement large et la toile assez épaisse, fera généralement l’affaire pour les jambes. Pour le haut du corps, je préconise (dans les coins « difficiles ») une veste « temps sec » doublée (généralement avec un filet) par-dessus un T-shirt à manches longues. Pour la tête, la fameuse

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour voir les liens. C'est gratuit en 3 secondes !

    s’avèrera très efficace, beaucoup plus que les cagoules en toile ! En effet, plus ample et plus rigide, elle évite aux petites bêtes d’atteindre la peau (exception faite pour les chauves… lesquels pourront ajouter un bandana ou une casquette). Le plus grand soucis vient généralement des mains : c’est toujours à cet endroit que je suis piqué lors de mes sorties, lorsque je ne prévois pas de lotion anti-moustique (sujet abordé ci-après). Et ce malgré la présence de gants ! L’utilisation de sous-gants en soie (utilisés généralement en hiver) peut partiellement remédier au phénomène, mais n’empêche pas quelques diptères récalcitrants d’opérer leur ponction sanguine. Pour les mains et les parties sensibles du corps, le seul remède efficace s’avère la protection chimique !
    Les produits réellement efficaces

    Je ne ferai pas la liste exhaustive des substances protégeant de manière totalement efficace les personnes contre les piqures de moustique, mais me contenterai de parler de trois produits que j’ai moi-même testé (sur moi et ma famille [​IMG] de manière à être totalement exhaustif quant à leur efficacité !)
    [​IMG]
    Les 4 produits que je possède
    Le DEET :Sur le marché depuis plus de 50 ans, le Diethyl Toluamide (plus simplement appelé DEET) reste encore à l’heure actuelle l’une des plus efficaces. Relativement décrié du fait de nombreux cas recensés d’intolérances (et même de 2 décès suite à des utilisations massives !), ce composé synthétique présente la particularité de « manger » certaines matières plastiques et autres textiles synthétiques (bracelets de montres, lunettes, etc…). À appliquer si possible sur la peau, son efficacité peut aller jusqu’à 10 heures après application, pour une solution en dilution de 50% (attention, la sueur ou la pluie réduisent son efficacité, ainsi que les frottements répétés avec les vêtements)
    Passée cette petite présentation [​IMG] je dois avouer qu’il montre une efficacité absolue contre à peu près toutes les espèces d’insectes piqueurs, quels qu’ils soient ! Il convient néanmoins de ne pas l’utiliser directement sur le visage (déjà testé sans conséquences, mais c’est contre-indiqué) ou sur les jeunes enfants étant donné son agressivité relative. En vente libre en pharmacie sous le nom d’Insect’Ecran (dilution à 50% de DEET), ce n’est pas un produit dangereux s’il est utilisé avec parcimonie (qu’on soient bien clairs !)
    • Points négatifs :
      gras au toucher (donc pas vraiment agréable à étaler), éviter absolument d’en mettre sur son matériel, réservé aux adultes, et odeur assez forte de produit « chimique »…
    • Points positifs :
      efficacité probante sur tout type de peau, et est aussi réputé efficace contre les tiques, les puces et les aoutats !
    L’ IR 3535 :Substance un peu plus naturelle que le DEET, le 3535 (dont le doux nom savant est Ethyl Butylacetylaminopropionate) est moins réputé mais tout aussi efficace… à priori sur certaines personnes (de nos essais personnels, le produit a semblé beaucoup moins probant que le DEET sur ma chère et tendre, mais tout aussi efficace sur moi que sur le fiston !) Commercialisé en dilutions à 25% en spray, sous les appellations Cinq sur Cinq Tropic (celle que j’ai testé) ou Prébutix, cette solution s’avère relativement agréable à l’usage car moins agressive que le DEET. Son odeur rappelle celle de la citronnelle (les produits commercialisés sont parfumés), et c’est la substance recommandée pour les femmes enceintes.
    • Points négatifs :
      un peu « collant » mais pas gras (en tout cas bien plus agréable à utiliser que le DEET…) ; semble moins efficace sur certains types de peaux (à tester au cas par cas)
    • Points positifs :
      sent assez bon et n’a aucun effet sur les matières plastiques en cas de contact accidentel ! De la même façon, aucune contre-indication particulière (même s’il faut bien évidemment éviter de s’en mettre dans les yeux, car ça picote sévèrement ! J’ai testé pour vous…). Enfin, est réputé efficace contre les tiques, les taons, les guêpes et les abeilles !
    L’icaridine :L’icaridine (appelé aussi 1-methylpropylester ou KBR 3023) est la substance qui fut utilisée lors des épidémies de chikungunia en 2006. Cette molécule réputée très efficace, possède tous les avantages du DEET (répulsion d’à peu près tous les arthropodes piqueurs existants) sans ses inconvénients ! Elle est commercialisée sous le nom d’Insect’Ecran Spécial Tropiques (dilution à 25%). On la retrouve d’ailleurs légèrement plus diluée et couplée à d’autres substance dans les produits spécifiques pour les enfants (chez Insect’Ecran, toujours)
    • Points négatifs :
      Aucun ?… L’efficacité me semble excellente (testé uniquement sur moi pour le moment)
    • Points positifs :
      Beaucoup ! Sans odeurs ou presque, pas gras ni collant, ne semble pas attaquer les plastiques, efficace contre à peu près tous les insectes nuisibles…
    Une autre molécule reconnue comme efficace est le citriodiol (je n’en ai néanmoins pas trouvé en pharmacie) ; extrait d’huile essentielle d’eucalyptus, elle est reconnue comme aussi redoutable que le DEET, sans ses inconvénients (elle est toutefois déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 30 mois)… Je suis preneur de toute information sur un produit commercialisé utilisant cette substance !​
    Pour les vêtements, la Permethrine :Il existe un produit de chez Insect’Ecran estampillé spécial Vêtements, à base de Permethrine. Il est annoncé pour durer jusqu’à 2 mois (même après 5 lavages à 40°C) et être inodore (hum…) après séchage sur les vêtements. Je l’utilise depuis peu, avec assez de succès je dois l’avouer (finies les piqûres sur les mains au travers des gants !)
    • Points négatifs :
      Nécessite de se couvrir de la tête aux pieds (donc très bien adapté aux photographes animaliers, mais pas aux promeneurs qui ne se baladent jamais avec une cagoule et des gants !!!) ou à défaut, d’être utilisé avec un répulsif classique pour les zones exposées du corps ; l’odeur, susceptible d’être détectée par la faune sauvage (ce produit n’est pas réellement inodore même si une fois sec, il faut coller le nez dessus pour le sentir !)
    • Points positifs :
      Évite de se badigeonner la peau ; durabilité ; insensibilité à la pluie et la sueur ; protection excellente contre les tiques !
    Conseils d’utilisation et conclusion

    Je ne vais pas réinventer la poudre, en conseillant d’utiliser des vêtements amples pour le corps et les jambes (mais évidemment silencieux et camouflés !) ; pour les jours de grande chaleur, l’utilisation de répulsif corporel pourra se faire sous des vêtements fins (voire en plus avec du répulsif spécial vêtements). Au niveau du choix des produits, j’aurai tendance à conseiller le couple Insect’Ecran Spécial Tropiques + Insect’Ecran vêtements, pour leur côté pratique et leur efficacité. Pour le reste :
    • Pour les jambes : utiliser du répulsif vêtements des chevilles jusqu’aux genoux de manière à éviter les tiques (d’une pierre deux coups !) ; on pourra aussi en mettre sur les chaussures (toujours pour les tiques)
    • Pour les mains : préférer le répulsif vêtements sur les gants (je déteste personnellement m’enduire les mains de produits collants ou gras…) – dans les zones très difficiles, genre marécages, on pourra mettre en plus du répulsif sur le dos de la main et les poignets (parfois découverts momentanément lorsqu’on tend un bras), voire comme c’est pratiqué en Alaska par les chasseurs, littéralement se scotcher les manches !
    • Pour la tête : répulsif à vêtements sur la cagoule ou le couvre-chef utilisé, plus répulsif sur le visage et dans le cou (voire dans les cheveux si comme moi, ils mesurent 2mm la plupart du temps !)
    • Si vous êtes « seulement » en randonnée ou en promenade : répulsif corporel adapté (enfant ou adulte) sur les zones dénudées, à renouveler toutes les 6 heures environ (voire toutes les 2/3 heures si vous suez beaucoup !)
    Il ne faut pas négliger la protection contre les petites bêtes, qui peuvent parfois s’avérer fort dangereuses, et pas seulement dans les pays exotiques (la maladie de Lyme, véhiculée par les tiques, en est le meilleur exemple…). Pour information, ces produits coûtent entre 6 et 9 € le flacon… Donc, protégez-vous et si je vous ai aidez un petit j'aime pour le remerciement !
     


  2. PEGGAE

    PEGGAE Gérant de Argents-Facile Ancien staff

    Inscrit:
    1 Septembre 2011
    Messages:
    5 088
    Appréciations:
    2 222
    Points:
    6 288
    MDR , pas mal pas mal , en voyant le titre je me suis dit qu'est ce que c'est encore sa ... XD

    J'avoue les moustique, j'ai envie de rage quit ! XD :fou:
     
    Number_One_31 aime ça.
  3. [C|Fr]PGM_COD

    [C|Fr]PGM_COD Phoque Les Pingouins ! Premium

    Inscrit:
    22 Février 2012
    Messages:
    804
    Appréciations:
    309
    Points:
    613
    Il te pique car tu pue :carling:
     
  4. Number_One_31

    Number_One_31 Otaku Premium

    Inscrit:
    18 Décembre 2011
    Messages:
    1 596
    Appréciations:
    410
    Points:
    4 438
    lol ^^
     
  5. Dede'

    Dede' Ex-Modo Ancien staff

    Inscrit:
    12 Décembre 2011
    Messages:
    6 441
    Appréciations:
    2 341
    Points:
    3 271
    Edit : Le basilic fait fuir les moustiques/mouches :D !! Source : ma mere infirmiere :)
     
  6. Akaa76

    Akaa76 Weeds Hacks ! Premium

    Inscrit:
    25 Octobre 2011
    Messages:
    1 972
    Appréciations:
    727
    Points:
    4 816
    pas mal
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page

Les membres ont trouvé cette page en recherchant :

  1. moustique arrive pas a dormir

Publicité