• Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.


SFR pourrait être vendu

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Benjamin

DJ Snake lover.
Ancien staff
Inscrit
19 Janvier 2013
Messages
15 653
J'aime
5 073
Points
13 800
#1
L’opérateur SFR va-t-il quitter Vivendi ? Les rumeurs ont été nombreuses et Jean-René Fourtou fait le point.

L’opérateur SFR a été au cœur d’une multitude de rumeurs .
Ces dernières envisageaient un rachat par d’autres opérateurs , dont Numéricable . Toutefois, la donne aurait changé , car SFR pourrait rester avec Vivendi .

Le président du conseil de surveillance de Vivendi , Jean-René Fourtou a précisé que

« tout cela est aujourd’hui à l’étude » .

SFR devrait tout de même dégager « 2.8 milliards d’euros de résultat brut cette année et il peut donc mieux supporter une part de la dette du groupe » .

Vivendi n’envisagerait pas pour l’instant de se séparer de l’opérateur mobile , mais il révèle que

« ce sont les entités centrées autour des médias qui seraient séparées du groupe ».

Augmentation du trafic Internet sur mobile

L'ARCEP
Vous devez vous inscrire pour voir les liens !
son rapport et a révélé que l’utilisation du Smartphone notamment dans le secteur des SMS et des données avait subi une réelle hausse au second trimestre 2013 .
Ainsi , le secteur se porte bien comme le révèle le président du conseil de surveillance de la maison mère de SFR
« Le trafic Internet sur mobile augmente de 40% par an et ce n’est que le début ».

L’avenir dans le domaine de la téléphonie mobile serait donc intéressant et permettrait à SFR de rester aux côtés de Vivendi.


Une remontée du marché

Dans cette interview , Jean-René Fourtou précise également que le domaine en lien avec les Smartphones devrait s’étoffer dans les prochaines années avec l’intégration de nouveaux usages comme la sécurité, le Cloud Computing , la gestion de l’énergie ou encore la santé
« On ne sait pas jusqu’où iront les utilisations ».

Cette diversité et les progrès dans la téléphonie mobile sont des critères à prendre en compte et comme il voit «
tant de progrès possibles pour SFR » , il n’envisage pas pour le moment une cession, car il « croit à une remontée du marché ».

SOURCE : BEGEEK
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.


Discussions similaires