1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Les Etats-Unis font fermer Megaupload !

Discussion dans 'Corbeille' créé par Stitch-Tk, 20 Janvier 2012.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Stitch-Tk

    Stitch-Tk Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2011
    Messages:
    919
    Appréciations:
    181
    Points:
    2 843
    Les Etats-Unis font fermer Megaupload !

    Megaupload, qui compte parmi les vingt sites les plus importants au monde, n'est plus accessible. Le site et les différents services satellite qui l'entourent semblent avoir été mis hors ligne après une action de la justice américaine. Celle-ci confirme l'ouverture d'une procédure criminelle de grande envergure.​
    Selon nos constatations, Megaupload n'est plus accessible en France, quelle que soit la ligne. Simple problème technique ? Il semblerait que la réponse soit plus grave, au moins pour le fameux Kim Dotcom, ses associés et ses employés. Le département de la Justice américain confirme l'ouverture d'une procédure criminelle à leur encontre. Il estime que Megaupload aurait engrangé plus de 175 millions de dollars grâce à des activités frauduleuses, et provoqué plus de 500 millions de dollars de manque à gagner auprès des ayant-droits.​
    « Cette action est justifiée par le cas de crime contre le copyright le plus important jamais identifié par les Etats-Unis et vise directement le mésusage d'un site public de stockage et de distribution pour commettre et faciliter les crimes contre la propriété intellectuelle », annonce le DoJ.​
    Officiellement ouverte le 5 janvier dernier par un grand jury de l'état de Virginie, la procédure a conduit à l'arrestation, jeudi 19 janvier, de Kim Dotcom (qui se faisait également appeler Kim Schmitz), fondateur et patron de Megaupload, en Nouvelle Zélande. Deux de ses associés ont également été interpellés. Le DoJ évoque par ailleurs une liste de complices supposés qui n'ont pas encore été localisés. Il affirme que chacun d'entre eux risque de multiples peines de prison, allant de cinq à vingt ans, pour racket en bande organisée, conspiration en vue d'infractions au droit d'auteur ou blanchiment d'argent.​
    Plus de vingt mandats d'arrêt ont été lancés dans huit pays différents. Le FBI indique par ailleurs avoir saisi plus de 50 millions de dollars d'actifs, de matériel et de serveurs aux Etats-Unis, au Canada et au Pays-Bas, ce qui explique vraisemblablement pourquoi les différents sites Megaupload ne répondent plus. Ses infrastructures européennes étaient en effet hébergées chez Leaseweb (Pays-Bas), alors que ses serveurs américains logeaient dans les centres de données de Carpathia Hosting (état de Virginie). 18 noms de domaine associés à la « conspiration Megaupload » ont également été saisis.​

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour voir les liens. C'est gratuit en 3 secondes !

    Reuters
    edit
    La rébellion d’Anonymous​

    Suite à l'annonce de

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour voir les liens. C'est gratuit en 3 secondes !

    , il n'a fallu que quelques dizaines de minutes pour que se propage l'appel sur les réseaux sociaux, via les comptes associés à la mouvance « Anonymous » : depuis 22 heures, heure française, plusieurs des sites Web appartenant au gouvernement américain, ainsi qu'aux organisations qui représentent les intérêts de la musique et du cinéma sont inaccessibles, vraisemblablement victimes de ce que l'on appelle une attaque par déni de service.

    Le site du département de la Justice américain (justice.gov) est actuellement inaccessible, tout comme le sont ceux de la MPAA (représentant les intérêts des studios hollywoodiens), de la RIAA (industrie de la musique) ou d'Universal (première maison de disques au monde). Idem pour le site copyright.gov. La vague touche même la France : vers minuit, le site hadopi.fr a lui aussi cédé sous les coups de boutoir des mécontents. D'autres cibles sont évoquées, comme le site du FBI, ou celui de la Maison Blanche, qui paraissent toujours en ligne vers 00h15.
    [​IMG]


     
    Jhon-duff_56 aime ça.


  2. Atz San

    Atz San Ancien staff Premium

    Inscrit:
    10 Mars 2011
    Messages:
    2 705
    Appréciations:
    1 434
    Points:
    5 561
    Ce n'est que le début, d'autre site vont fermer très bientôt...
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page

Publicité