Hadopi analyse la fermeture de MegaUpload

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Portgas D. Ace

Merci de m'avoir aimé !
Premium
Inscription
19 Octobre 2011
Messages
912
RĂ©actions
250
Points
7 736
    RĂ©ponse de Portgas D. Ace Corbeille đź“’ : Hadopi analyse la fermeture de MegaUpload
  • #1
Bonjour! :-D
Hadopi a publié récemment une étude qui tente d’analyser si la fermeture de MegaUpload a profité ou non aux sites légaux. Une comparaison de l’audience avant/après le 19 janvier dernier (date de la fermeture de MegaUpload), faite à l’aide de Médiamétrie/NetRatings. La conclusion est évidente pour Hadopi : la fermeture du site d’hébergement aurait profité à la VOD, Catch-Up TV, agrégateurs et mieux encore, à la VOD payante !
Quelques chiffres en image :
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour voir les liens ! (c'est gratuit et rapide 🚀)

Hadopi se base sur un échantillon de 50 sites représentant les diverses formes d’offre légale.
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour voir les liens ! (c'est gratuit et rapide 🚀)

Audiences quotidiennes moyennes de services de Catch-Up TV et de sites de streaming.
La conclusion par Hadopi
Si on se base uniquement sur les statistiques, la conclusion est élémentaire. Les chiffres affichent une progression de 35% de l’audience de
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour voir les liens ! (c'est gratuit et rapide 🚀)

Audiences quotidiennes moyennes de services de VOD et de sites de streaming.
la VOD payante depuis la fermeture de MegaUpload et il en va de même pour le service de télévision de rattrapage qui progresse d’environ 26%.
Ce constat s’explique certainement par un déplacement des utilisateurs vers les offres légales directement substituables, accessibles sur le Web depuis un ordinateur personnel. Une analyse des chiffres consolidés à la fin du premier trimestre permettra de confirmer les premiers résultats observés.
Ne pas tirer de trop grandes conclusions
Cependant, cette conclusion semble un peu trop précipitée, d’une part parce qu’il est trop tôt pour effectuer un bilan complet et même s’il est évident que certains utilisateurs se soient tournés vers des services légaux, cette étude ne prend absolument pas en compte l’utilisation des services P2P.
Un autre point de cette étude laisse perplexe : Hadopi constate une diminution de 20% sur les visites des sites de streaming, mais souligne que les sites : YouTube, DailyMotion, Vimeo n’ont pas été comptés. Pourtant, il est bien indiqué que cette étude est faite sur les sites de streaming « gratuits », alors pourquoi les 3 plus gros leaders du marché n’en font pas partie ? De plus que MegaUpload ne proposait pas uniquement du streaming, alors est-ce que les comparaisons ont été faites avec des services équivalents ? Services qui rappelons-le, sont pour la plupart contrains de brider leurs utilisateurs…

Source: JDG
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.


Haut