1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Free Mobile arriverait pour Noël !

Discussion dans 'Corbeille' créé par Stitch-Tk, 18 Novembre 2011.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Stitch-Tk

    Stitch-Tk Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2011
    Messages:
    919
    Appréciations:
    181
    Points:
    2 843
    Votre abonnement Free Mobile sous le sapin ?

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour voir les liens. C'est gratuit en 3 secondes !


    Iliad a confirmé que la couverture de Free Mobile dépassait déjà les 30 % de la population. Pour rappel, les conditions de l’ARCEP spécifiaient que Free devait assurer 27 % de couverture avant de pouvoir lancer son offre et profiter des réseaux d’Orange pour servir les consommateurs qu’il ne couvre pas encore. L’opérateur a annoncé qu’un audit de l’ARCEP est en cours et MacBidouille affirme qu’il lancerait son offre de téléphonie mobile le 19 décembre prochain.

    Pour mémoire, Free avait pris l’engagement auprès de l’ARCEP de couvrir 27 % de la population en voix et 25 % en données d’ici le début de l’année prochaine. En 2015, il lui faudra offrir une couverture de 75 % en voix et 69 % en données, contre 90 % et 83 % d’ici 2018. Free s’est donné l’objectif à moyen terme d’atteindre 25 % de parts de marché. Cela signifie qu’il lui faudra offrir un service exemplaire alors que la concurrence a déjà commencé à préparer son arrivée. Les bruits de couloir annoncent aussi qu’Iliad enverra une carte SIM à tous ses abonnés ADSL pour les inciter à adopter ses offres.
    La grande inconnue reste justement les abonnements que proposera Free. Il a promis qu’ils seraient disponibles sans engagements, mais que Free Mobile ne subventionnerait pas les téléphones. Il a aussi annoncé adhérer au principe de la neutralité des réseaux. Concrètement, les connexions point à point et les VoIP ne seront pas bridées, comme cela est parfois le cas chez ses concurrents.

    Une carte SIM pour tous les abonnés ?

    Autre information de la part du Figaro (dans sa version papier), « Free envisage d’envoyer à ses abonnés ADSL une carte SIM qu’il suffirait de glisser dans leur téléphone ». Là encore, cela reste à confirmer, mais le quotidien n’est pas le premier à annoncer pareille nouvelle.

    On se souviendra d’ailleurs qu’en septembre dernier, Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad, était interviewé par

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour voir les liens. C'est gratuit en 3 secondes !

    . S’il ne pu répondre à l’époque à une foule de questions, il affirma néanmoins que « Xavier Niel a mis un objectif qui est élevé aux équipes, c’est 25 % de part de marché ».

    S’il n’a pas daté cet objectif, Lombardini a néanmoins précisé qu’il s’agissait de moyen terme et non de court terme. Or d’après notre confrère

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour voir les liens. C'est gratuit en 3 secondes !

    , Le Figaro dans sa version papier a entendu chez Free que ce pourcentage serait atteint au bout de deux ans « si on est très bons, dans dix ans si on est mauvais ». Envoyer des millions de cartes SIM à ses abonnés Internet serait un moyen d’atteindre ce pourcentage assez rapidement.
    Ni d'engagement, ni subvention

    Rappelons enfin que Free a promis les points suivants dans le document livré à l'ARCEP il y a près de deux ans lors de l’attribution de la quatrième licence 3G :
    • Toutes les offres seront disponibles sans engagement
    • Pas de subvention des téléphones (mais possibilité d’étaler le prix des terminaux sur plusieurs mois)
    • Un accès à des services d’Internet mobile dans toutes ses offres post-payées
    • Un respect du principe de la neutralité des
      réseaux
      (en somme, un accès sans discrimination à tous les services disponibles, dont la VoIP, et en toute logique le P2P)
    • Des offres lisibles, tant à l’égard des services offerts, de la grille tarifaire que de sa facturation
    • Des offres quadruple-play pour les Freenautes
    • Des services de géolocalisation (cartographie et géolocalisation)
    • L’accès à espace mémoire
    • Le paiement par mobile (via SMS et la technologie sans contact)
    • La transposition de la plupart des services de son forfait Internet au mobile
    • L'accès au Wi-Fi des abonnés Free et Alice
    • L'accès à de nouveaux hotspots Wi-Fi ouverts par Free dans des lieux publics
    • L’accès à la TMP (Télévision Mobile Personnelle)
    • Des prix agressifs, toujours inférieurs à service égal, ou à un tarif égal avec plus de services
    Et les promesses de couverture de la population française faites par Free Mobile à l’ARCEP sont les suivantes :
    • Début 2012 : 27 % en voix, 25 % en données
    • Début 2015 : 75 % en voix, 69 % en données
    • Début 2018 : 90 % en voix, 83 % en données
     


Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page

Publicité