• Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.


Résolu Comment faire un rêve lucide ?

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Nikz Pronos

Spécialiste Fifa Ultimate Team
Premium
Inscrit
3 Mai 2013
Messages
4 656
J'aime
1 567
Points
5 766
#1
Bonjour a tous,je souhaites faire un rêves lucides cette nuit.

Pour toutes propositions je suis preneur.

Merci d'avance a tous ! :love:
 

Meliodaas

Nanatsu No Taizai <3
Premium
Inscrit
4 Juin 2013
Messages
2 149
J'aime
530
Points
4 716
#3
sa se fait pas ek une nuit faut que tu fasse un journal de reve ecrit tous se que tu te souvien a force tu vera sa se fera tout seul
 

DmZ

Skype : jah02000
Premium
Inscrit
8 Juillet 2013
Messages
14 058
J'aime
5 064
Points
11 303
#5
Bonjour a tous,je souhaites faire un rêves lucides cette nuit.

Pour toutes propositions je suis preneur.

Merci d'avance a tous ! :love:
1/ Les tests de réalité
Il faut prendre l'habitude, dans la vie réelle de faire des tests de réalité. De temps en temps, je regarde ma montre, je regarde ailleurs, et je vérifie que l'heure est la même. En fait, en rêve, l'heure passe son temps à changer sur une montre ou une horloge. En prenant l'habitude de le faire régulièrement, il m'arrive de le refaire en rêve. Il faut aussi déterminer quels sont les thèmes qui reviennent souvent dans vos rêves. Moi, je rêve souvent de fenêtres. Dans un rêve, quand je vois une fenêtre, je sais que je suis en train de rêver. Prenez un objet que vous voyez souvent en rêve, observez le, et dans le rêve il est possible que cet objet vous semble louche, anormal. D'autre part, maintenant, quand je me porte la question en rêve, je sais immédiatement que je rêve. Il y a un ressenti différent, je me sens bien moins concrète en rêve. Je ne sais pas comment dire, mais il y a une forme d'immatérialité. Les sensations ne sont pas les mêmes quand on marche par exemple.

2/ Y penser

Il faut aussi, pendant des temps morts, penser aux rêves lucides. Se dire qu'on en fera un cette nuit. Ou encore vivre sa journée en se référant à son rêve ; quelquefois, on a des réponses en rêve à des questions que l'on n'a même pas posées et on peut adapter son comportement en conséquence. À partir du moment où vous accordez de l'importance à vos rêves, même non lucides, les rêves gagnent en qualité d'image, en beauté des couleurs, en précision, et en plus vous vous en souvenez très bien le matin. Le rêve lucide est comme tous ; l'on n'y pense, plus on l'attire. Plutôt que de penser à des choses négatives de sa journée en conduisant au en passant l'aspirateur, il vaut mieux penser à ce que l'on veut. Le rêve lucide doit en faire parti. Il faut aussi écrire ses rêves (on peut se contenter de quelques mots clés pour les rêves qui nous semblent pas terribles ; et on écrit les rêves plus puissant en entier).

3/ Se lever dans la nuit

Cela m'arrive peu souvent, mais quand je le fais, c'est très efficace. Cela suppose bien sûr d’être capable de s'endormir très vite, sur commande (c'est une question d'habitude ; si vous vous endormez dans les cinq minutes en vous couchant, ce peut être bien). Si je me réveille dans la nuit, je me lève un peu (cinq minutes sont bien, l’idéal est trois quarts d'heure, mais il faut avoir le courage) je fais autre chose, et je me recouche en me disant que je veux faire un rêve lucide. C'est très efficace car on est bien reposé et donc disposé au rêve lucide. Le mieux est avant de se rendormir de réfléchir à ce qu'on aurait pu faire de mieux dans le rêve précédent(et le visualiser !) . Devenir lucide si on ne l'a pas été (et comment, par quel indice ?), poser des questions aux personnages etc…

4/ Faire des siestes

Je fais souvent des rêves lucides pendant des siestes. Une sieste de 20 minutes peut être suffisante pour un rêve lucide. Mais le plus efficace, c'est quand on a manqué de sommeil, par exemple qu'on s’est couché tard la veille. Pour les rêves lucides, une sieste d'une heure et demie et redoutable (bon, évidemment, il faut gérer tout ça pour réussir à se coucher à une heure correcte le soir. Si je sors tard le vendredi, je me lève quasiment à l’heure habituelle, je fais une sieste d'un cycle de sommeil le samedi et je me couche dès que je suis fatiguée le samedi en me levant à une heure correcte le dimanche (il faut quand même essayer de ne pas trop se dérégler) et en faisant le dimanche une petite sieste de 20 minutes. Il faut se programmer pour faire un rêve lucide pendant la sieste. En plus, la possibilité de faire des rêves de faux réveil est très grande. On se réveille, on se lève, quelque chose de bizarre, par exemple il est 2:00 du matin et il fait jour ; on regarde le réveil à nouveau, il est 17h. Dans ce cas, je visite mon appartement en sachant que sa décoration onirique est symbolique de mon état mental. Après, on peut interpréter. Quelquefois, on se réveille à nouveau et on se rend compte que c'est encore un rêve. Cela peut durer très longtemps!!!
 

Nikz Pronos

Spécialiste Fifa Ultimate Team
Premium
Inscrit
3 Mai 2013
Messages
4 656
J'aime
1 567
Points
5 766
#6
1/ Les tests de réalité
Il faut prendre l'habitude, dans la vie réelle de faire des tests de réalité. De temps en temps, je regarde ma montre, je regarde ailleurs, et je vérifie que l'heure est la même. En fait, en rêve, l'heure passe son temps à changer sur une montre ou une horloge. En prenant l'habitude de le faire régulièrement, il m'arrive de le refaire en rêve. Il faut aussi déterminer quels sont les thèmes qui reviennent souvent dans vos rêves. Moi, je rêve souvent de fenêtres. Dans un rêve, quand je vois une fenêtre, je sais que je suis en train de rêver. Prenez un objet que vous voyez souvent en rêve, observez le, et dans le rêve il est possible que cet objet vous semble louche, anormal. D'autre part, maintenant, quand je me porte la question en rêve, je sais immédiatement que je rêve. Il y a un ressenti différent, je me sens bien moins concrète en rêve. Je ne sais pas comment dire, mais il y a une forme d'immatérialité. Les sensations ne sont pas les mêmes quand on marche par exemple.

2/ Y penser

Il faut aussi, pendant des temps morts, penser aux rêves lucides. Se dire qu'on en fera un cette nuit. Ou encore vivre sa journée en se référant à son rêve ; quelquefois, on a des réponses en rêve à des questions que l'on n'a même pas posées et on peut adapter son comportement en conséquence. À partir du moment où vous accordez de l'importance à vos rêves, même non lucides, les rêves gagnent en qualité d'image, en beauté des couleurs, en précision, et en plus vous vous en souvenez très bien le matin. Le rêve lucide est comme tous ; l'on n'y pense, plus on l'attire. Plutôt que de penser à des choses négatives de sa journée en conduisant au en passant l'aspirateur, il vaut mieux penser à ce que l'on veut. Le rêve lucide doit en faire parti. Il faut aussi écrire ses rêves (on peut se contenter de quelques mots clés pour les rêves qui nous semblent pas terribles ; et on écrit les rêves plus puissant en entier).

3/ Se lever dans la nuit

Cela m'arrive peu souvent, mais quand je le fais, c'est très efficace. Cela suppose bien sûr d’être capable de s'endormir très vite, sur commande (c'est une question d'habitude ; si vous vous endormez dans les cinq minutes en vous couchant, ce peut être bien). Si je me réveille dans la nuit, je me lève un peu (cinq minutes sont bien, l’idéal est trois quarts d'heure, mais il faut avoir le courage) je fais autre chose, et je me recouche en me disant que je veux faire un rêve lucide. C'est très efficace car on est bien reposé et donc disposé au rêve lucide. Le mieux est avant de se rendormir de réfléchir à ce qu'on aurait pu faire de mieux dans le rêve précédent(et le visualiser !) . Devenir lucide si on ne l'a pas été (et comment, par quel indice ?), poser des questions aux personnages etc…

4/ Faire des siestes

Je fais souvent des rêves lucides pendant des siestes. Une sieste de 20 minutes peut être suffisante pour un rêve lucide. Mais le plus efficace, c'est quand on a manqué de sommeil, par exemple qu'on s’est couché tard la veille. Pour les rêves lucides, une sieste d'une heure et demie et redoutable (bon, évidemment, il faut gérer tout ça pour réussir à se coucher à une heure correcte le soir. Si je sors tard le vendredi, je me lève quasiment à l’heure habituelle, je fais une sieste d'un cycle de sommeil le samedi et je me couche dès que je suis fatiguée le samedi en me levant à une heure correcte le dimanche (il faut quand même essayer de ne pas trop se dérégler) et en faisant le dimanche une petite sieste de 20 minutes. Il faut se programmer pour faire un rêve lucide pendant la sieste. En plus, la possibilité de faire des rêves de faux réveil est très grande. On se réveille, on se lève, quelque chose de bizarre, par exemple il est 2:00 du matin et il fait jour ; on regarde le réveil à nouveau, il est 17h. Dans ce cas, je visite mon appartement en sachant que sa décoration onirique est symbolique de mon état mental. Après, on peut interpréter. Quelquefois, on se réveille à nouveau et on se rend compte que c'est encore un rêve. Cela peut durer très longtemps!!!
Chaud :bzr:
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.


Discussions similaires